SEARCH SITE BY TYPING (ESC TO CLOSE)

Follow us !

Accès clients/prestataires

Skip to Content

.

Le bouddhisme et les rites de la cérémonie bouddhiste

Vous n’avez pas besoin d’être bouddhiste pour participer à la cérémonie. De nombreux couples occidentaux choisissent également de faire une cérémonie de mariage bouddhiste lorsqu’ils se marient en Thaïlande. Il est important de noter que, bien que les moines peuvent être présents pendant une partie de la journée de mariage, un mariage thaïlandais est essentiellement non-religieux.

Le bouddhisme est une philosophie de vie, un état d’esprit omniprésent en Thaïlande où 90% de la population est bouddhiste.

Le bouddhisme présente un ensemble ramifié de pratiques méditatives, de pratiques éthiques, de théories psychologiques, philosophiques, cosmogoniques et cosmologiques, abordées dans la perspective de la bodhi, « l’éveil ».

Éthique bouddhiste et préceptes

Dans le bouddhisme, l’éthique est basée sur le fait que les actions du corps, de la parole et de l’esprit ont des conséquences pour nous-mêmes et pour ce qui nous entoure, les autres comme notre environnement. Il y a deux sortes d’actions, les actions kusala (mot pali signifiant sain, habile, favorable, positif) et les actions akusala (malsain, malhabile, défavorable, négatif).

L’éthique bouddhiste propose donc à l’être humain de prendre conscience des états d’esprit dans lesquels il se trouve et à partir desquels il agit, parle, pense et à devenir ainsi responsable tant de ses états d’esprit que des conséquences de ses actions. La pratique de l’éthique est donc une purification du corps, de la parole et de l’esprit.

Elle se décline sous forme de préceptes – les cinq préceptes et les dix préceptes sont les plus fréquemment rencontrés – qui ne sont pas des règles absolues mais des principes, des guides de comportement éthique. L’application de certains d’entre eux varie selon les personnes mais aussi selon les traditions.

Ces préceptes sont le plus souvent présentés sous une forme négative en tant qu’entraînement à ne pas faire quelque chose, mais les textes canoniques font aussi référence à leur formulation positive en tant qu’entraînement à faire le contraire.

Les cinq préceptes sont :

  • S’efforcer de ne pas nuire aux êtres vivants, ni retirer la vie,
  • S’efforcer de ne pas prendre ce qui n’est pas donné,
  • S’efforcer de ne pas avoir une conduite sexuelle incorrecte ─ plus généralement garder la maîtrise des sens,
  • S’efforcer de ne pas user de paroles fausses ou mensongères,
  • S’efforcer de ne pas user de paroles dures ou blessantes,

Les dix préceptes sont les mêmes auxquels on ajoute les 5 suivants :

  • S’efforcer de ne pas user de paroles inutiles,
  • S’efforcer de ne pas user de paroles calomnieuses,
  • S’efforcer de ne pas avoir de convoitise,
  • S’efforcer de ne pas user d’animosité,
  • S’efforcer de ne pas avoir de vues fausses.

Sous leur forme positive, ce sont :

  • Avec des actions bienveillantes, je purifie mon corps,
  • Avec une générosité sans réserve, je purifie mon corps,
  • Avec calme, simplicité et contentement, je purifie mon corps,
  • Avec une communication véritable, je purifie ma parole,
  • Avec des paroles utiles et harmonieuses, je purifie ma parole,
  • Avec des mots bienveillants et gracieux, je purifie ma parole,
  • Abandonnant la convoitise pour la tranquillité, je purifie mon esprit,
  • Changeant la haine en compassion, je purifie mon esprit,
  • Transformant l’ignorance en sagesse, je purifie mon esprit.

(Dans cette formulation positive, les 6e et 7e préceptes « négatifs » sont regroupés en un seul).

Ces dix préceptes ne sont pas à confondre avec une autre liste de dix préceptes, plus particulièrement destinée aux moines (d’où sa description dans le Vinaya Pitaka et non dans les suttas), et qui correspond aux cinq préceptes plus les suivants :

  • S’abstenir de consommer de la nourriture solide entre midi et l’aube,
  • S’abstenir de chant, de danse et d’assister aux spectacles,
  • S’abstenir de parfums, de cosmétiques et d’ornements,
  • S’abstenir d’une haute ou luxueuse literie,
  • S’abstenir d’accepter de l’or ou de l’argent.

Contrairement aux autres préceptes, ces cinq derniers préceptes sont plus des règles de vie que des principes éthiques.

 

Méditation bouddhiste

Toutes les méditations bouddhistes ont pour but le développement de la « conscience éveillée » ou « conscience sans ego », en utilisant la concentration comme un outil. Mais le bouddhisme comprend de nombreuses voies différentes, qui peuvent toutes être rattachées à ses trois principales branches:

Le bouddhisme theravada (majoritaire en Thaïlande et en Asie du Sud-Est), issu du bouddhisme ancien, dont le cœur de la pratique est la méditation vipassana (observation des sensations et de l’attention)

Le zen, (branche du bouddhisme mahāyāna) est axé sur une forme de méditation assise. La discipline et l’engagement sont plus importants que pour vipassana et l’arrière plan religieux y est souvent plus visible. Il est constitué de deux voies principales : sōtō et rinzai

Le bouddhisme tibétain (dit aussi tantrique ou vajrayana); c’est la forme la plus religieuse et sa pratique est axée sur la méditation mais aussi sur des rituels et une dévotion au maître ainsi qu’à sa lignée.

 

En France

Depuis les années 1970, comme dans d’autres pays, le bouddhisme s’est développé en France de façon spectaculaire.

Selon l’Union bouddhiste de France, il y avait en 1986 environ 800 000 bouddhistes en France dont les 3/4 seraient d’origine asiatique. Une enquête plus récente, publiée par TNS-Sofrès, en avril 2007, avance un chiffre de 500 000 adeptes du bouddhisme (âgés de plus de 15 ans), représentant 1 % de la population française de cette tranche d’âge. En 1999, le sociologue Frédéric Lenoir avait estimé à 5 millions « les sympathisants » bouddhistes français

 

Les rites de la Cérémonie de Mariage Bouddhiste

 

Il y a beaucoup de différentes traditions liées au mariage traditionnel thaïlandais, mais elles ne sont pas toutes maintenues aujourd’hui.

En conséquence, il peut y avoir beaucoup de variantes dans la cérémonie de mariage traditionnelle de base qui peut être très élaborée ou, au contraire, très simple. Cela est défini en fonction des désirs des jeunes mariés et de leurs familles.

Les traditions varient d’une région à l’autre de la Thailande. Une cérémonie  traditionnelle thaïlandaise célébrée dans le Sud du pays (comme à Koh Samui) peut être très différente d’un mariage ayant lieu dans le nord de la Thaïlande (comme Chiang Mai).

Pour les mariages célébrés dans certaines zones rurales et dans l’intérieur du pays (les “villages” thaïlandais), il y aura beaucoup plus de vieilles coutumes, telles que « la préparation du lit nuptial » (voir ci-dessous), qui seront intégrées dans la cérémonie de mariage.

La cérémonie de mariage thaïe est essentiellement non-religieuse, malgré le fait que des moines peuvent être présents. Les vœux n’ont pas de valeur juridique mais uniquement un aspect très symbolique qui permet d’assurer le bonheur et la chance aux les jeunes mariés.

Choix de la date

Pour assurer un mariage heureux et prospère, le couple doit se marier à une heure et une date dite «  de bon augure ». Ceci n’est pas pris à la légère et des astrologues peuvent être consultés pour voir si les étoiles sont compatibles.

Invitations de mariage

Certaines parties de la journée de mariage, comme la cérémonie traditionnelle bouddhiste avec la bénédiction des moines le matin, ne seront suivis que par les parents et les amis proches de la mariée et du marié. Des invitations de mariage précisent les horaires de chacune des cérémonies les plus importantes. La cérémonie bouddhiste, dont le but est d’assurer la bonne chance aux mariés, débutera à un moment propice, comme par exemple 06:09 (9 est un chiffre porte-bonheur en Thaïlande). Les Thaïlandais ne sont généralement pas réputés pour leur ponctualité, mais ils porteront une attention particulière à l’heure de cette cérémonie pour assurer une bonne chance au couple. Quant à la fête du soir ou à la réception de mariage, les invitations sont plus décontractées et une invitation verbale peut amplement suffire.

Cérémonie d’engagement

Il va sans dire que la cérémonie d’engagement doit avoir lieu avant le mariage, bien que pour des raisons pratiques et économiques, certains couples la font le même jour que le mariage (voir La Procession khan maak ci-dessous).

Rendre hommage aux ancêtres de la mariée

C’est une cérémonie bouddhiste qui a généralement lieu la nuit avant le mariage. C’est une cérémonie tout ce qu’il y a de plus simple. Le couple porte des vêtements de tous les jours et doit honorer les ancêtres de la mariée.

Le mérite

Le mérite est important pour les bouddhistes et cela est particulièrement important lors d’occasions spéciales comme les mariages. Inviter les moines à la cérémonie assure le mérite parce que des dons leur seront faits. Il existe une autre façon pour que les couples aient du mérite, c’est en rendant sa liberté à un animal. Cela se fait habituellement en libérant un oiseau de sa cage ou en remettant un poisson ou une tortue dans l’eau.

Pour les bouddhistes thaïlandais, il est largement répandu qu’un don au Temple permettra d’assurer une vie d’amour aux mariés. Si le marié fait un don généreux au Temple au nom des parents de la mariée, il montre alors un grand respect pour la mariée et sa famille.

Bénédiction bouddhiste et création du mérite

Vous n’avez pas besoin d’être bouddhiste pour participer à la cérémonie. De nombreux couples occidentaux choisissent également de faire une cérémonie de mariage bouddhiste lorsqu’ils se marient en Thaïlande. Il est important de noter que, bien que les moines peuvent être présents pendant une partie de la journée de mariage, un mariage thaïlandais est essentiellement non-religieux et a généralement lieu dans une résidence privée appartenant à une relation soit de la mariée ou du marié, et non dans un Temple. Si les moines sont invités à assister à la cérémonie, ce sera pour bénir le couple et leur garantir amour, chance et bonheur dans leur vie maritale. Une cérémonie bouddhiste n’a donc pas de valeur juridique. Pour cela, des démarches administratives devront être effectuées.

Le mariage débute normalement le matin vers environ 6 ou 7h et des moines arrivent pour rencontrer le couple à marier. Les moines chantent et disent des prières, tandis qu’une bougie allumée est placée dans un bol d’eau. Cette eau est ensuite utilisée plus tard pour bénir le couple. Un bol de fil blanc peut également être béni et sera utilisé plus tard pour joindre le front de la mariée et du marié.

Le couple de mariés et leurs parents offrent de la nourriture aux moines avant de quitter la salle pour permettre aux moines de manger. Personne d’autre n’est autorisé à manger jusqu’à ce que les moines aient fini leur repas. Après leur repas, les moines commencent à nouveau leurs chants et le moine supérieur bénira le couple et tous les gents présents, avec de l’eau bénite. Les moines retournent ensuite au temple. Dans certains cas, le couple peut aller au temple plutôt que de faire venir les moines, mais des dons et de la nourriture leur seront toujours offerts. Si les moines sont présents (il peut y avoir 3, 5, 7 ou 9 moines), les plateaux sont généralement placés en face d’eux pour recevoir les enveloppes contenant les dons. Selon la façon dont le jour du mariage a été planifié, la cérémonie khan de maak et des portes sera la prochaine.

La Procession Khan Maak

Traditionnellement, dans la culture thaïlandaise, la famille du marié négocie le montant de la dote avec la famille de la mariée. Une fois qu’un accord est trouvé, l’engagement peut avoir lieu ce qui implique une offre d’or ainsi que des cadeaux pour la mariée et sa famille.

Le marié et sa famille forment un cortège pour offrir le « khan maak man » (« les objets d’engagement ») sur des plateaux spéciaux à la famille de la mariée.

Dans l’ancien temps, il était de coutume que la procession partait à pieds de la maison du marié jusqu’à la maison de la mariée, mais, maintenant, les choses on un peu changées. Aujourd’hui, la procession maak khan a souvent lieu le même jour que le mariage lui-même et commence juste à côté de l’endroit où se trouve la mariée.

La procession est un moment de plaisir, elle est accompagnée par des musiciens jouant sur des tambours traditionnels et l’entourage du marié danse sur le chemin. Lorsque la famille du marié atteint la maison de la mariée la route peut lui être bloquée par des portes ou des portes symboliques.

La Cérémonie des portes

Cette cérémonie est ce que les Thaïlandais appellent «sanuk » elle est accompagnée de rires car il est de coutume que le marié soit taquiné par la famille de la mariée. La mariée reste à l’intérieur de la maison quand la procession maak khan arrive. Pour s’assurer que le marié est solide financièrement et saura prendre soin de son épouse, il doit être en mesure d’ouvrir toutes les portes. Le nombre de portes peut varier d’une région à l’autre, mais généralement il y a une porte d’or et d’argent représentées par une ceinture ou un ruban d’or ou d’argent qui est tenu par deux femmes membres de la famille de la mariée. La porte d’argent est connue en thaï comme « Pratoo Ngoen » et la porte d’or comme « Pratoo tong ». Pour ouvrir la porte le marié doit être en mesure de fournir une «clé». Cette clé se présente sous la forme d’une enveloppe contenant de l’argent. Le marié peut être en situation difficile car à chacune des portes, la plaisanterie est de mise et les gardiens laissent entendre que l’argent ne suffit pas pour avoir l’accès. A chacune des portes le montant demandé sera plus élevé et il y a énormément d’acclamations lorsque chacune des portes s’ouvrent avec succès. Selon les circonstances, ça peut être soit le marié soit son père qui remet les enveloppes aux gardiens de la porte.

Une fois que le passage des portes a été négocié avec succès, la famille du marié va présenter des cadeaux à la famille de la mariée qui contiennent traditionnellement banane et des plantes à sucre. Dans le temps, les plantes seraient remises au domicile de la mariée quand le couple aura son premier enfant, les plantes servaient à fournir une alimentation au bébé. Avec les plantes, la procession maak khan va également apporter de la nourriture pour les ancêtres qui nous ont quittés. Cela prouve que les ancêtres morts n’ont pas été oubliés et qu’ils font partie de la joyeuse occasion. Des cadeaux seront également remis à la mariée ainsi qu’a sa famille, généralement des chaînes en or ou des colliers et la dote («sinsod »).

La Cérémonie du « Sai Monkhon »

La prochaine partie de la cérémonie de mariage est généralement menée par un ancien qui peut être un membre de la famille de la mariée ou un membre respecté de la communauté. Lors de la cérémonie de mariage, le couple porte des vêtements traditionnels thaïlandais et s’agenouille devant le doyen, avec le marié sur la droite. Un fil blanc «sai monkhon», est utilisé pour relier la mariée et la tête du marié. Il est symbolique que le fil forme deux cercles qui, bien que liés, restent également indépendant. Cela indique que le destin du couple est lié, mais que l’identité individuelle est conservée. Le cercle est aussi symbolique en raison de sa continuité. L’ancien verse ensuite de l’eau sacrée sur les mains du couple. Des bols de fleurs sont placés sous les mains pour recueillir l’eau. Les invités vont ensuite bénir le couple en leur versant aussi de l’eau sur les mains pendant la cérémonie du «rod nam sang ».

La Cérémonie du « Rod Nam Sang »

La mariée et le marié portent des guirlandes autour de leur cou, s’agenouillent les mains jointes tandis que l’aîné dit quelques mots. Une coquille de conque est remplie avec de l’eau bénite et est utilisée par chaque invité pour la verser doucement sur les mains des jeunes mariés. Chaque invité place un cadeau, généralement une enveloppe d’argent, dans un panier. Le montant donné est censé dépendre du statut social. En retour, les invités reçoivent un petit souvenir de la journée du mariage avant que les photos de groupe ne soient prises.

Cérémonie du Fil blanc : « Phiti Bai Sri Su Kwan »

Les jeunes mariés sont assis l’un à côté de l’autre tandis qu’un homme sage dit quelques mots de bon augure et bénit le mariage. Les Fils blancs sont liés aux poignets et trempés dans l’eau bénite. Le fil est alors déchiré sur le côté jusqu’à ce qu’il casse et celui qui a la pièce la plus longue est censé être celui dont l’amour est le plus profond.

Sai Sin

Un bon nombre de parents, d’amis et de sympathisants attacheront des morceaux de Fil blanc autour des poignets du couple pour leur souhaiter bonne chance. Ces bracelets sont censés être gardés pendant au moins 3 jours pour tirer bénéfice de la bonne chance souhaitée.

La Soirée

La réception de mariage, ou fête, commence souvent autour de 18:00 avec la mariée et le marié qui accueillent les invités. Il y a parfois un livre à signer pour le couple afin de leur souhaiter bonne chance et les invités présenteront un cadeau (normalement de l’argent dans une enveloppe) pour les jeunes mariés et ils pourront être pris en photo avec le couple. Autour de 19:00, les invités pourront passer à table et environ 45 minutes ou une heure plus tard, le Maître de Cérémonie appelle les jeunes mariés et les parents du marié qui doivent présenter le nouveau couple avec une fleur de mariage. Le maître de cérémonie peut être un bon ami couple ou il peut être quelqu’un embauché spécialement pour l’événement. Lors des mariages thaïlandais il y a souvent un invité d’honneur qui sera ensuite appelé pour faire un discours afin souhaiter une vie heureuse au couple. L’invité d’honneur peut être un parent de la mariée ou du marié ou il peut être quelqu’un de très respecté dans la communauté locale. Le discours sera bref et sentimental et sera suivi d’un toast en l’honneur des jeunes mariés. Le Maître de Cérémonie reprend la parole et peut partager quelques blagues ou des histoires drôles avant d’interroger la jeune mariée et le marié.

La mariée et le marié coupent le gâteau de mariage et font preuve de respect en servant leurs parents en premier. Le couple va alors se mêler aux invités pour les photos. À ce stade, les amis du marié sont souvent désireux de lui porter un toast afin qu’il réponde. Heureusement, le marié peut siroter sa boisson et il n’a pas l’obligation de la descendre en une seule fois! Quoiqu’il en soit, la soirée sera très arrosée et se termine officiellement autour 23:00 mais il n’est pas rare pour les fêtards de poursuivre les célébrations dans un bar karaoké à proximité. La mariée et le marié seront probablement épuisé après une longue journée ayant débutée à l’aube, mais il n’est pas rare qu’une surprise les attende avant de pouvoir aller dormir.

Préparation du lit nuptiale

Cet ancien rituel est toujours d’actualité que dans certains endroits, en général, les zones rurales. Ne vous inquiétez pas si lors de votre nuit de noces vous trouvez un vieux couple assis sur votre lit pour vous accueillir!L’idée est que le vieux couple est la preuve d’un mariage long et fructueux. Leur connaissance et expériences sont alors partagées avec les jeunes mariés.

Sacs de riz et pièces peuvent être placés sur le lit avec un certain nombre d’autres éléments agissant tous comme des symboles de la prospérité et de la fertilité. La tradition veut que les jeunes mariés partagent leur lit avec ces objets pendant 3 nuits. Mais soyez soulagés… Le vieux couple ne reste pas dans le lit 3 nuits!

Sinsod

Traditionnellement, ce qu’on pourrait appeler une dote est payée par le marié à la famille de la mariée. Si votre fiancée est thaïe, c’est une question que vous pourriez avoir à vous poser et qui est souvent sujet de discorde pour les hommes non-thaïlandais.

* Le Wai est le mode traditionnel de salutation et de remerciement thaïlandais. Il reste majoritairement pratiqué, même si dans les milieux occidentalisés il est souvent suivi d’une poignée de main. Le geste de base est de joindre les deux paumes de mains devant la poitrine, doigts tendus, en esquissant une légère flexion du buste ou de la tête.